Pourquoi continuer de recommander une calculatrice au lycée ?

Posted 09/09/2021 by Marthe Pariset

En lycée général, depuis la réforme du Baccalauréat, les lycéens font leur choix d’enseignements de spécialité en fin de 2nde. Si un tronc commun en mathématiques et en français existe en 2nde, vous vous questionnez peut-être sur l’outil à privilégier pour l’enseignement des maths et des sciences au lycée, considérant les différents choix d'orientation des élèves.

Avec un peu de recul, nous sommes allés recueillir les témoignages d’enseignants aux premières loges avec cette question : quelles sont les raisons qui vous motivent à continuer d’utiliser une calculatrice graphique avec vos élèves ?

Quelques rappels utiles

  • 60% des lycéens choisissent l’option Maths en 1ère, 2/3 la conservent en Terminale.
  • La calculatrice graphique, équipée du langage de programmation Python, est utilisée en lycée général et professionnel pour enseigner les mathématiques, la SNT, la physique-chimie ainsi qu’en études supérieures.
  • Non-connecté au réseau, c’est le seul outil technologique admis au lycée en dehors de l’équipement informatique fixe de l’établissement ou les équipements donnés par les régions.

Quels bénéfices à l’usage ?

Pour Gérald Torres, enseignant en lycée général sur l’académie de Montpellier, « demander une calculatrice aux élèves dès la Seconde permet d’être rapidement opérationnel sur plusieurs aspects du programme de mathématiques comme la programmation sans aller en salle info.

Outre la programmation, la calculatrice permet d’aborder plus facilement les fonctions, notamment les polynômes du second degré et d’apporter plus de visualisation. »

Un avis partagé par Vincent Bernigole, également enseignant en lycée général pour qui la calculatrice « reste l’outil à privilégier en Seconde. C’est le seul outil véritablement dédié aux sciences, sans distraction, a l’inverse d’un PC ou d’une tablette ».

Le lycée professionnel n’est pas en reste. Pour Alexandre Técher, enseignant en lycée professionnel sur l’Ile de la Réunion , « La calculatrice, c’est 1 seconde d’allumage et 0 logiciel à installer. On allume, ça marche et ça, c’est un vrai gain de temps en classe » .
« Pour moi, la partie « manipulation avec les mains » est souvent essentielle pour intéresser et captiver les élèves lors d’activités.

C’est un ingrédient efficace qui peut être utilisé dans toutes sortes d’activités. » Un bon point pour la calculatrice, qui, parce qu’elle fonctionne immédiatement, capte l’attention des élèves, et devient l’outil « idéal pour faire de courtes activités en classe ou de la manipulation et des tests pour valider son raisonnement. ».

Pour Abdel Yazi, référent numérique sur l’Académie de Nancy-Metz, «  La calculatrice assiste la programmation, là où l’ordinateur nécessite de savoir à l’avance la consigne que l’on souhaite passer.

La calculatrice est un véritable atout pour aider à la formation de la pensée algorithmique puisque les instructions du langage sont prêtes. »

Atout pédagogique, la calculatrice fait partie intégrante de l’apprentissage de l’élève.

Pour Mathieu Carbon, enseignant en lycée général dans le Nord Pas de Calais, et ses collègues, la décision a été prise de recommander la calculatrice à partir de la Première. « Même s’il est vrai que dans mon lycée, le choix a été influencé par le grand nombre d’élèves ne continuant pas les maths après la Seconde, ne plus utiliser du tout la calculatrice graphique en Seconde est dommageable. »

La calculatrice apporte aux élèves une vraie valeur ajoutée en maths, notamment sur la partie visualisation et leur permet d’être plus rapidement opérationnels avec l’outil avant le Bac. »

Un point de vue partagé par Gérald Torres et Vincent Bernigole qui constatent que « lorsque les élèves découvrent leur calculatrice en 1ère, ils ne sont pas immédiatement autonomes et perdent beaucoup de temps à être à l’aise avec l’outil qu’ils auront lors des évaluations finales. »

Vers des choix différents pour le lycée et le supérieur ?

Les nouveautés sur l’organisation du Bac et des filières ont encouragé les élèves à être acteur de leur propre parcours et à décider très tôt de la place des maths et des sciences dans leur éducation. Il en résulte une multitude d’options et de parcours possibles pour lesquels Texas Instruments a développé une offre.

Alors que certains élèves qui ne souhaitent pas continuer les maths préfèreront se tourner vers un produit plus accessible avec uniquement l’essentiel, d’autres élèves souhaiteront des modèles plus complets pour continuer au lycée et dans les études supérieures.

Depuis cette rentrée, Texas Instruments propose ainsi une gamme complète de calculatrices pour le lycée, de la TI-82 Advanced Edition Python à la TI-Nspire™ CX II-T CAS, en passant par la TI-83 Premium CE Edition Python, la référence au lycée depuis 2015.

Nouveauté de cette rentrée, la TI-82 Advanced Edition Python* propose toutes les fonctionnalités mathématiques et Python essentielles pour le lycée général et professionnel (inclus le calcul exact).

Appréciée par les enseignants pour son grand écran couleur («la matérialisation de l’indentation syntaxique, on ne peut vite plus s’en passer ! », selon Matthieu Carbon, enseignant de mathématiques en lycée général) ainsi que par son accessibilité, cette nouvelle calculatrice vient compléter la famille de calculatrices TI pour le lycée.

Pour que chaque élève puisse avoir la meilleure calculatrice pour l’accompagner pendant son parcours scolaire.

Résumons-nous

Si les échanges autour de l’équipement des élèves sont monnaie courante en cette période, les vertus pédagogiques de la calculatrice demeurent indéniables et ce sont les élèves qui, les premiers, seraient perdants à ne pas utiliser l’outil et se familiariser avec l’outil dès la Seconde. En effet :

  1. C’est l’outil scientifique pédagogique par excellence avec lequel l’élève peut valider ou invalider immédiatement son raisonnement et connecter les concepts mathématiques entre eux.
  2. Un outil entièrement fait pour les sciences et les maths (pas de distraction, de wifi, de jeux etc.) avec une prise en main immédiate et zéros installations à faire.
  3. Un investissement unique pour les familles pour l’ensemble de la scolarité jusque dans les études supérieures.
  4. Une variété de modèles est désormais disponible, pour répondre aux attentes de tous les lycéens en termes de performance et d’accessibilité.

*39 euros TTC pour la TI-82 Advanced Edition Python en tarif spécial enseignant, disponible ici vs 59 euros TTC pour la TI-83 Premium CE Edition Python